Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Apr

Baguio City

Publié par Mobydick  - Catégories :  #Le Voyage

Baguio-city 0055

Nous voici donc à Baguio city. Après un petit déjeuné à base de hamburger dans un fast food où je n'en garderais aucun souvenir à part que c'était pas bon du tout (j'en étais à regretter le ballut!!!), nous voici en direction du marché où sont concentrés les artisans et différents commerces, cela fait penser un peu aux soucs du maghreb, il y a des commerçants partout qui vendent tout et n'importe quoi! Il y a plein de monde, nous sommes dimanche matin et les gens s'y retrouve pour leurs courses et parler avec leurs amis. Après avoir tourné un peu partout nous restons dans une boutique tenue par une femme charmante qui vas me montrer tout les objets artisanaux quelle a en boutique. N'ayant qu'un petit budget et une petite valise, je ne prendrais que quelques articles parfaitement négociés par Vivian et son frère. Les objets sont superbes, il y en a pour tous les goûts, de toutesformes. Ils sont sculptés dans des bois précieux comme l'ébene. Tout est superbe, j'ai envie de tout acheter!!!!

Les achats terminés, un peu de tourisme, nou allons visiter le parc des mines. Je ne sais pas pourquoi cela s'appelle comme ça, je n'ai pas réussi à savoir, car en fait c'est un endroit avec un point de vue magnifique sur la vallée et les montagnes environnantes. 

Je mitraille avec mon appareil photo, mais attention! grosse surprise, ici on doit payer pour prendre des photos! 10 pesos (15 cents) par shoot! Chacun fait son business comme il peut! Mêmes les boutiques de souvenirs ou de vente d'objets artisanaux interdisent les prises de vues sans payer! Et ils veillent au grain! Je ne me risquerait pas d'en voler, à ce prix je ne vais pas faire la fine bouche, je paye ou je ne prend pas de photos.

Me voici déguisé avec les habits locaux (voir l'album vous allez rire!).

Baguio-city 0124

 

Nous continuons notre ballade quelques heures, nous terminerons par la ferme des fraises, oui comme en france des maraichers font pousser des fraises et des légumes, on les cueuille, on en mange plein et on paye! Les fraises sont excellentes, mmmmmm.

Ici les bambous ont la taille d'un immeuble de trois étages, c'est impressionnant! La végétation n'est pas trop différente de ce que l'on peut trouver et voir en france, dans le midi. Baguio est la capitale de l'été et la ville des pins. Il y à des pins parasols comme chez nous.

Pourquoi la capitale de l'été? J'ai eu la réponse. En fait ici il fait toujours une température fraiche (environ 24/25°) contrairement aux reste du pays où il fais plus chaud, nous sommes en altitude, et ce, tout au long de l'année.

Dans cette région maraichère, ont y fait pousser des légumes, les mêmes que les notres : salades laitues, choux fleurs, brocolis, tomates, fraises. Vivian fera les courses pour sa famille car ici c'est moins cher et meilleurs que dans la vallée.

Il est 17:00, il est temps de rentrer à Candaba, nous avons 6 heures de trajet pour le retour, nous partons après un repas gargantuesque local qui nous fera oublier le mauvais hamburger du matin.

Dans le bus, pendant le retour, il passe un film, le transporteur 2, lol, un film français!!!!!!! c'est drôle de voir un film français doublé en anglais et sous-titré en Tagalog (langue local philippine).

Arrivé à Anglès city, la ville oû habite Bryan le frère de Vivian. Nous sommes fatigués et nous passeront la nuit chez lui.

Il vit en co-location avec Alex, son ami, ingénieur en électronique comme lui. Ingénieur est un bien grand mot car le salaire d'un ingénieur ici est très très loin de ce que l'on peut gagner en france.

Je passerais une partie de la nuit avec les deux amis à parler de choses et d'autres, à refaire le monde. Même avec mon anglais approximatif, notre conversation est très interressante.

 

Lundi matin, après cette courte nuit, Bryan retourne travailler et nous rentrons sur Candaba pour de nouvelles aventures. Bien évidemment nous prendrons les jeepneys, tricycles pour rentrer à la maison.

DSC 0073Baguio-city 0059

Commenter cet article

À propos

Récit au jour le jour d'un voyage de plusieurs semaines aux Philippines ayant pour but d'organiser un commerce avec la France ainsi qu'un projet d'action humanitaire.