Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Apr

Premier contact

Publié par Mobydick  - Catégories :  #Le Voyage

DSC_0046.JPG DSC_0076.JPGNous voici partis pour Candaba la ville où habite Vivian. Nous sommes en asie et le dépaysement est total. Rien n'est comme en europe. Le pays est pauvre, les maisons sont désuettes, il y a du monde partout. Des scooters, des motos tricycles à gogo, des jeepneys...

Dans les rues, des échoppes dans chaque maison, des vendeurs de motos, de jantes de voitures, des ateliers de construction de tricycles, de meubles en bois, je n'ai pas mon appareil photo avec moi, dommage mais je me rattraperais plus tard. Nous nous arrêtons sur le bord de la route, Vivian descend de la voiture et va acheter quelque chose. C'est un vendeur de noix de coco. Je vais gouter ma première spécialité locale : une noix de coco sans coque, elle ressemble à un ballon tout blanc. On y pique une paille à l'intérieur et on y boit le jus,  purée c'est excellent, il y a au moins un litre à l'intérieur. 

Nous arrivons enfin à Candaba après environ 40 kms de route. La maison de Vivian est simple, elle habite en ville, le bruit est infernal, des motos partout, il fait très chaud. Je pose ma valise et nous voici repartis pour la maison de sa mère un peu plus loin. Toute la famille m'attend,  je suis un peu intimidé mais ça va bien se passer, c'est sûr!

L'accueil est extraordianires, ces gens ne me connaissent pas et ils me reçoivent comme un roi. Ils sont tous là, les soeurs de Randall le mari de Vivian, les beaux frères, les enfants, tout le monde est joyeux. La maison est simple, c'est une ferme en fait, il y à des cochons, et ils exploitent des terres pour y faire pousser du riz. J'ai l'impression de me retrouver dans la vieille ferme de mon oncle à la charité je suis dans un autre monde.

Les enfants sont joyeux, ils courent partout. Un repas m'est servi, légumes, poulet fris, mangues fraiches, c'est super bon. Les mangues d'ici ont un gout extraordinaires, rien à voir avec celles que l'on trouve en france qui pourrissent avant d'être mûres. 

Après les présentation et le repas nous voilà repartis pour le centre commercial afin que je puisse m'acheter une carte sim pour mon téléphone car je n'arrive pas à avoir de réseau avec mon compte bouygues. Il me faut aussi quelques produits que je n'ai pas pris avec moi, mousse à raser, crème solaire...

Quel contraste!!! Les gens n'ont pas beaucoup d'argent mais le centre commercial est dans les standards européens. On y trouve tout ce que l'on veux pareil qu'en france. 

Pour rentrer dans le centre commercial, on doit passer un check point, les femmes à gauche, les hommes à droite pour une fouille de sécurité.

La discipline est de rigueur ici, pas de bousculade, des agents de sécurité partout, on devrait en prendre des leçons nous les français avec notre indiscipline légendaire.

Mes courses faites, nous repartons chez Vivian, il est 18h30 le soleil commence à se coucher  (il est 10h00 du matin à paris), je n'ai toujours pas dormi mais l'excitation de tout ce que je vois m'empêche d'avoir sommeil. Tant mieux car ma journée n'est pas terminée, loin de la.....

DSC_0044-copie-1.JPG




Commenter cet article

À propos

Récit au jour le jour d'un voyage de plusieurs semaines aux Philippines ayant pour but d'organiser un commerce avec la France ainsi qu'un projet d'action humanitaire.